04/10/2011

Accessibilité du lieu de vacances : les questions à poser

>> Le cheminement


  • Y a-t-il des places de parking réservées (GIC/GIG) à proximité ?
  • Le sol autour du bâtiment est-il en gravier ? En sable ? En terre ? En dur ?


>> L'entrée


  • Est-elle de plain-pied ? Avec des marches ? Combien ?
  • Existe-t-il une rampe ? De quel degré ? Donne-t-elle dans l'entrée ?
  • Débouche-t-elle sur une porte fermée, constamment ouverte ?


>> L'intérieur


  • - Le bâtiment est-il de plain-pied ? Avec étages ? Combien ? Sont-ils desservis par un ascenseur ? D'une largeur supérieure ou égale à 80 cm ?
  • - Est-il possible d'accéder à tous les services (accueil, restaurant, magasin, buanderie, cabine de téléphone, piscine, salles à vocations diverses...) sans marche ? Sinon, lesquels sont accessibles ?


>> La salle de bains

 

  • - Dispose-t-elle d'une baignoire, d'une douche ? Avec des barres d'appui ?
  • - Y a-t-il un siège de douche ? Fixe, amovible ? Avec accoudoirs ? Avec dossier ?
  • - Quelle est la largeur de la salle de bains ? Comment ses différents éléments (lavabo, baignoire) sont-ils disposés ?
  • - La porte s'ouvre-t-elle à l'intérieur ou à l'extérieur ?
  • - Le miroir est-il disposé à la fois pour les personnes de grande et petite taille ?


>> Les toilettes

 

  • La porte s'ouvre-t-elle à l'intérieur ou à l'extérieur ?
  • Quelle est la hauteur de la cuvette ?
  • Y a-t-il des barres d'appui ? Où ?
  • Unfauteuil roulant peut-il se mettre face à la cuvette ou latéralement à celle-ci ?


>> La chambre

 

  • - Quelle est la hauteur du lit (matelas compris) ?
  • - Y a-t-il une largeur de 0,90 m sur un des côtés du lit ?

Accessibilité : les normes

>> Normes parking


Un emplacement réservé ne peut être d'une largeur inférieure à 3,30 m et présente une pente et un dévers transversal inférieurs à 2 %. S'il n'est pas de plain-pied avec le trottoir, un passage d'une largeur au moins égale à 0,80 m permet de rejoindre le trottoir en sécurité sans emprunter la chaussée au moyen d'un abaissé aménagé.

 

Les emplacements réservés sont signalés. En cas de stationnement payant, les instructions figurant sur les parcmètres ou les horodateurs sont lisibles en toute condition en position assise comme en position debout. Les commandes permettant d'actionner le dispositif de paiement sont situées entre 0,90 m et 1,30 m du sol. (arrêté du 15 janvier 2007, art. 1, alinéa 8).

Lire la suite